Les bulles Petites

Le total des patients suivis à l'hôpital pour une sérologie au VIH en Languedoc-Roussillon est de 4200 en 2010 (pour 4000 environ en 2009). 144 nouvelles personnes ont ainsi été prises en charge pour la première fois dont un peu plus de la moitié a été contaminée par un rapport homosexuel. Une grande majorité de ces nouveaux patients est séropositive au VIH depuis moins de 3 mois.

Pour 2010 quelles caractéristiques prédominent dans la population hospitalière vivant avec le VIH ? Il y en a deux principalement : le vieillissement des malades (652 ont plus de 50 ans) ; un certain nombre des malades (24%) sont aussi co-infectés par une hépatite virale.

Aujourd'hui, il y a un intérêt majeur individuel à connaître son statut sérologique alors que des traitements efficaces existent. Cela présente aussi un intérêt collectif car la connaissance de son statut permet d'adapter son comportement préventif et de réduire ainsi significativement le risque de transmission, d'autant plus qu'on bénéficie d'un traitement antirétroviral. Ces actes responsables sont complémentaires avec la recommandation indispensable de l'utilisation des préservatifs qui, si elle reste indispensable, ne paraît pas en effet suffisante.

En France 50 000 personnes ignorent qu'elles sont contaminées par le VIH ou ne se font pas suivre.

Important à savoir : En cas de situation d'exposition au risque de transmission virale du VIH (sexuelle ou autre), il existe un traitement post-exposition (TPE) qui peut être proposé. La prise en charge doit se faire au maximum 48 heures après l'exposition. Il est urgent de se rendre alors aux urgences ou dans un service référent hospitalier pour une évaluation.

Et la LGP Montpellier - LR dans tout cela ? Elle est un véritable acteur de prévention. Membre du collectif Sida placé sous l'égide de l'Agence Régionale de Santé, l'association participe activement à la mise en œuvre d'actions de préventions à destination des populations LGBT en particulier et plus généralement à destination de toutes les populations sans distinction de sexualité.

La LGP Montpellier LR intervient donc très régulièrement en milieu scolaire, dans les centres de formation, dans les quartiers, les établissements, etc. Toutes les structures qui souhaitent mettre en œuvre une action de sensibilisation quelque soit le public visé, peuvent nous contacter ici.

L'association met à disposition du public des kits préservatifs + gel gratuitement et de la documentation sur le VIH, les IST (infections sexuellement transmissibles), et les Hépatites  au local de l'association 21 boulevard Pasteur à Montpellier (arrêt de tram Louis Blanc - Ligne 1).

Vous souhaitez vous dépister gratuitement et anonymement ?

Contactez le CDAG (Centre de dépistage anonyme et gratuit) le plus proche de chez vous.

Une question ? Un doute ? Un renseignement ?

Contactez Sida Info Service.

ou téléphonez au 0 800 840 800 (appel anonyme et gratuit 7j/7 24h/24)