GAY POWER

Le 26 juin 1969, suite à un énième contrôle policier dans un bar gay, le Stonewall, un mouvement de colère s’empare des habitué.e.s

Après les années de luttes des afro-américains pour les droits civiques c’était au tour des LGBTQI+ de réclamer la place qui leur était due dans la société. Trans, Homosexuel.le.s, peu importe leurs couleurs, scandant ensemble  “Gay Power”, firent face dans la rue, aux yeux de toutes et tous, aux forces de police, au système et au pouvoir qui niaient leurs existences.

C’était à New York, c’était la naissance des Gay Pride.

50 ans de marches pour nos droits nous séparent de cette nuit. De nombreuses avancées ont eu lieu depuis, dans le monde et en France. Des victoires mais aussi des défaites et des reculs car malgré tout, violence, discrimination, rejet sont toujours là.

Alors soyons Fier.e.s !

Flamboyant.e.s, extravagant.e.s, réservé.e.s ou pudique.s, mettons nous en colère et décidons! Décidons de ne pas reculer, de ne pas nous cacher sous la contrainte, de nous prendre par la main, de marcher librement dans la rue, de nous embrasser publiquement ou de réserver nos marques d’affection en privé selon nos envies et pas celles des autres.

Parce que ce n’est pas aux LGBTQI+phobies, aux discriminations, au racisme, au sexisme de nous définir, de déterminer nos vies, nos droits et nos combats!

Mettons la haine au pied du mur!

 

 

 

Lyes Alouane

Parrain de la 26eme édition 

Lyes Alouane, 23 ans, délégué depuis STOP Homophobie et originaire de Gennevilliers en banlieue parisienne (à l’ouest de Paris), a été victime quasi-quotidiennement d’agressions homophobes par les jeunes de son quartier depuis qu’il a révélé son homosexualité. Rejet, insultes, crachats sur la figure, pourchasses, coups et jets de bouteilles de bière et plusieurs de ses plaintes classées sans suite par la justice. Lyes a donc décidé de porter au grand jour la voix des LGBT dans les quartiers.Distribution de tracts, manifestations, il dérange et reçoit aujourd’hui beaucoup de menaces de mort.  Avec le slogan « Nos banlieues ne sont pas des placards! » il lutte sans relâche pour éduquer et sensibiliser à Gennevilliers et ailleurs.

 

 

Estelle prudent – artiste d’honneur

Estelle Prudent est venue participer à Pride Off Montpellier 2017 et 2018. Cette artiste militante a pu, de part ses œuvres « penses bêtes » toucher les personnes présentes sur les centaines de dessins (issues d’environ un millier de dessins) composés en «écriture réactive», face aux diverses formes d’oppression (racisme, sexisme, misogynie, homophobie, violences sexuelles) subies par l’artiste elle-même, et auxquelles de nombreuses personnes peuvent s’identifier. Estelle a pu s’associer avec SOS HOMOPHOBIE de Paris, , pour dénoncer la double discrimination liée au racisme et aux LGBTQI+phobies dans l’exposition #QueerSuperPower.

Cette année Fierté Montpellier Pride a choisi de mettre en avant cette artiste qui milite contre les doubles, triples et plus discriminations.