RIEN NE NOUS ARRÊTERA !

Aujourd’hui, Emmanuel Macron, 8e Président de la Ve République française, annonce : « Je veux que les personnes LGBTQI n’aient à baisser la tête ni à craindre pour leurs vies. » Mais la montée du parti frontiste montre une normalisation de la discrimination de la différence. Hier encore, 33.9% des électeurs, s’exprimant, acceptent certaines mesures, dont la revendication n°87 de Mme Le Pen proposant de « réserver la PMA* comme réponse médicale aux problèmes de santé » ou encore « créer une union civile (PACS amélioré) qui viendra remplacer les dispositions de la loi Taubira. »

LA RÉPUBLIQUE EXIGE L’ÉGALITÉ !

D’un point de vue international, la situation n’est pas aussi rose que ce que l’on essaie de nous faire croire. La Tchétchénie est mise sous les feux des projecteurs grâce au journal indépendant Novaïa Gazete. Cet état montre publiquement sa politique LGBTQIphobe (Lesbienne, Gay, Bi, Trans, Queer et Intersexe) allant jusqu’à demander à ses propres compatriotes de livrer ses enfants à la torture ou à la mort ! En Inde, depuis 2013, l’homosexualité a été repénalisée ; en Russie, Vladimir Poutine s’est lié avec l’église orthodoxe pour limiter l’émancipation des LGBTQI et condamne la propagande homosexuelle.

MARCHONS POUR CELLES ET CEUX QUI NE LE PEUVENT PAS !

Hier, E. Macron promettait que la lutte contre la discrimination serait une priorité nationale, que les incivilités ne seront plus tolérées. Nous constatons, bien malheureusement, que le programme de notre nouveau président n’a aucun réel engagement pour les LGBTQI, mais seulement des convictions. SOS Homophobie nous prouve avec son rapport 2017 l’augmentation des agressions physiques et verbales. Dans notre pays, on enregistre une augmentation de 19,5% de celles-ci et, dans notre région, on constate une augmentation de 67%. De plus, dans notre propre ville, symbole du mariage pour tous et de l’égalité pour les LGBTQI, SOS Homophobie enregistre une augmentation proche de 20% des agressions physiques ou verbales! Nous attendons maintenant des actes, plutôt que des promesses. Et ce premier gouvernement choisi par E. Macron est antinomique avec un de ses dires : « Je mènerai une lutte intraitable contre la haine envers les LGBTQI.

PROMETTRE C’EST AGIR, RECULER C’EST TRAHIR !
ET MAINTENANT ?

Nous exigeons une véritable avancée sur l’ensemble des revendications LGBTQI qui ne correspond qu’à la réelle égalité entre tous ! Ensemble, faisons tout pour que les droits des trans soient enfin reconnus, qu’il y ait une ouverture à la PMA* pour toutes les femmes et l’ouverture de la GPA** pour tous ! Ces propositions ne sont qu’une infime partie de l’ensemble de nos revendications. Car le mariage pour tous n’est qu’un début à l’ouverture des droits à l’égalité pour tous aujourd’hui. Faisons cette manif’ pour tous, car ensemble, RIEN NE NOUS ARRÊTERA !

* Procédure Médicalement Assistée
** Gestation Par Autrui